Skip to Content

About: JPKR

Recent Posts by JPKR

Croisière Sicile – Lampedusa – J7 et J8

Par

Vendredi 10 Juin

Départ à 10h direction Marina de Ragusa. Ciel clair, bonne visibilité, vent Ouest Nord Ouest 10 à 15 nœuds. GV et Génois déroulé le bateau marche à 6.5 7 Nœuds.

 

Passage à coté de Linosa vers 13h00. Tout va bien à bord. Paulo et Damiano un peu barbouillé.

Arrivée de la nuit avec apparition de tout une série de bateau qu’on n’avait pas vu de jour. On est assez gêné par le trafic des navires marchands qui traversent la méditerranée.  Une flotte de 3 navires de guerre nous perturbe car ils changent de cap toutes les 30 mn et on a du  mal à savoir on ou va passer.

Vers 2 heures du matin on est obligé de  se dérouter un raison d’un cargo qui visiblement n’a pas l’intention de nous éviter.  En général  je ne souhaite pas déranger les pros quand je navigue et je prends souvent l’initiative de me dérouter pour ne pas les gêner. Cette nuit plusieurs cargos on modifiés légèrement leur route pour nous éviter. Visiblement celui-là n’a pas l’intention de bouger et il doit être  à environ 100m quand on se déroute.

Arrivée sur Marina de Ragusa par vent calme vers 3h30. Le feu vert d’entrée du port ne fonctionne pas et cela perturbe un peu l’arrivée.

Fin de croisière sans bobos avec une belle navigation avec des vents de 10 à 25 Kts que nous avons toujours eus au travers ou portant.

Croisière Sicile – Lampedusa – J6

Par

Jeudi 9 Juin

Navigation et pèche autour de l’ile. Malgré les conseils de pécheurs locaux on n‘attrape rien.

Apperitif avec les babalouche préparés par Stephana et du vin blanc (Glicine et Proceco)

Soirée restaurant avec super plat de pâtes et de poissons. (Attention les restos sont chers). 

 

Croisière Sicile – Lampedusa – J5

Par

Mercredi  8 Juin

Balade dans l’ile. Bar, Resto, Récolte de Babalouche (Petits escargots gris qui se regroupent sur les fenouils sauvages et les figuiers.

Rencontre avec RODIN Oceanis 42CC de Florentin qui arrive de Monastir et a des problèmes de GV.

Croisière Sicile – Lampedusa – J4

Par

Lundi 6 juin

Petit déjeuner et brieffing meteo. Rien de grave mais que du prés à 15 ou 20 nœud si on veut aller sur Pantelleria et l’ouest de la sicile. On décide de modifier le programme. On reste à Lampedusa jusqu’à Jeudi ou Vendredi pour un retour direct sur Ragusa ou Malte en fin de semaine.

On assiste à l’arrivée des chalutiers, avec une pêche copieuse de St Pierre, rouget, poulpes, calamars, Langoustes….)

Les lampedusans semblent assez cool, et ne sortent en mer que par mer calme et pour assurer la pèche nécessaire à la vie locale.  Une devise locale : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Cela entraine de longues discussions qui finissent toujours par trouver une solution qu’on aurait pu adopter dés le début. Mais au moins cela fait passer le temps.

Midi : On est informé par les gens du coin qu’un « Mascaret » est attendu en début d’après-midi. Consigne est donnée de ne pas rester prêt du quai. LoVerdé va mettre son bateau sur corps mort au fond du port et on le suis pour se remettre à couple.

Le mascaret Lampedousan est un en fait une forte variation de niveau de la mer avec des courants importants lors d’un passage de vent d’Est à Nord ouest  avec  un certain type de pression. Cela arrive rarement mais peu être assez violent.  Cela ressemble à ce qu’onpeut rencontrer aux Baléares.

Celui-ci est peu marqué mais suffisant  pour générer de forts courants dans le port (6 ou 8 nœuds). Quelques bateaux cassent leurs amarres et se percutent  mais sans dégats majeurs.

Soirée chez Stephana avec Courcous de poisson.

Croisière Sicile – Lampedusa – J3

Par

Dimanche 5 juin

Visite du Sud de Lampedusa en bateau. Tentative de pèche infructueuse.   Déjeuner au mouillage, sieste puis retour.  Salade d’orange, parmagianno.

Ballade dans la rue principale de Lampedusa (Via Roma), Apéro, marche puis diner chez Stephana sœur de Damieno :

Antipasti de Capre, saucisson au fenouil  et maquereaux froid maison, pates aux rougets, rougets grillés, salade, glace, Limoncello.

 

Lampedusa :

Contrairement aux propos des journalistes français, aucun immigré à Lampedusa. Une fois arrivé sur l’ile, ils sont accueillis par la croix rouge et transférés directement in Sicile. Aucun impact local. Le seul signe d’une activité spécifique est la présence d’employés de la croix rouge et de la protection civile qui se promènent en ville.

Pas grand-chose à voir sur l’ile par contre des plages et de l’eau très claire. Baignade superbe.

 

Recent Comments by JPKR

    No comments by JPKR yet.